Le Labo des savoirs

Le Labo des savoirs

L'émission activatrice de synapses

Le Labo des savoirs

Le Labo des savoirs décrypte avec les chercheurs les questions d'actualité, analyse les enjeux d'aujourd'hui et de demain. Des sciences exactes aux sciences humaines en passant par les sciences économiques et sociales, tous les champs de la connaissance y sont passés au crible.

En cours de lecture

Journées nationales de l’archéologie… locale ! Zoom sur le site de Mellinet

A l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie – Chronographe – les 15, 16 et 17 juin dernier – Le Labo des savoirs a installé son plateau sur le chantier archéologique de Mellinet, place du 51ème régiment d’artillerie, à Nantes. Les pyramides d’Égypte, les temples Incas, l’armée en terre cuite de Chine… Tout ça c’est bien joli, mais saviez-vous qu’il existe une archéologie tout aussi fascinante à deux pas de chez vous?

En cours de lecture

Le Labo invente « La boîte de petri » : un lieu pour faire bouger la culture scientifique!

Au Labo des savoirs, il est des aspirations qui voyagent de saison en saison. Bien souvent, les amoureux de science le savent, la réalité s’avère plus surprenante, plus créative et plus belle que nos rêves les plus fous! Après 10 ans d’émissions, plus de 1000 chercheur.euse.s  interviewé.e.s, des centaines de chroniques savantes, drôles et inspirées ! Après des rencontres avec le public lors de radios-conférences, de cafés les sciences et autres tables rondes ici et là… Après la prise de l’espace public pour faire sentir aux nantais notre place dans…

En cours de lecture

Pollinisation des orchidées, fabuleux exemple d’évolution végétale

Darwin les prenait comme exemple pour prouver sa théorie de l’évolution, à l’époque très contestée. Cette famille de plantes montrait bien, selon le naturaliste britannique du XIXe siècle, comment une espèce végétale pouvait se diversifier pour mieux survivre dans un écosystème précis.

A travers le monde, les botanistes en observent donc différents types, en accord avec leur environnement. Deux éléments sont essentiels à la survie et la reproduction des orchidées : les insectes pollinisateurs, souvent réduits à une espèce, et les champignons, que les horticulteurs et labos de recherches peinent encore à reproduire artificiellement.

Darwin avait laissé derrière lui quelques mystères qui ont depuis été élucidés, pour certains 40 ans après sa mort.

Comment une espèce végétale peut-elle évoluer en 125 000 ans ? Cette plante réputée si fragile est-elle un exemple de sélection naturelle par sa persévérance et son adaptation ? Comment va-t-elle survivre au changement climatique (17 % des orchidées seraient aujourd’hui menacées) ?

Avec

Catherine Billiou, responsable technique des serres tropicales agronomiques du Grand Blottereau et du Jardin des plantes,
Nina Joffard, attachée de recherche au Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE) de Montpellier,
Jean-Yves David, orchidophile, professeur de SVT à la retraite, membre de la Société Française d’Orchidophilie.

Une émission préparée et animée par Cathy Dogon, avec Pauline Verbaenen, Marion Tournemine et Floriane Brémond. Réalisation : Victor Lucas.

En cours de lecture

Clitoris, épicentre du plaisir féminin ?

« Parler du clitoris, ce n’est pas seulement parler des femmes et de leur sexualité.
Parler du clitoris, c’est aussi parler du plaisir. Le plaisir que l’on se donne, mais aussi celui que l’on reçoit, que l’on partage, avec un homme ou avec une femme. »

Organe du plaisir par excellence, le clitoris constitue la partie la plus sensible du corps féminin et détient les secrets de la sexualité féminine.

Longtemps relégué au second plan, voire même diabolisé, il faudra attendre 2017 pour qu’un manuel scolaire – les éditions Magnard – propose un schéma scientifiquement exact du clitoris. 2017, alors que l’on sait depuis le XVIIème siècle que le clitoris ne se résume pas à ce que l’on peut en voir de l’extérieur !

La première échographie du clitoris pendant l’acte a été réalisée en 2008. Trois ans après la première découpe en 3D. Malgré ces avancées scientifiques, beaucoup de gens ignorent encore quelle forme a cet organe, à quoi il sert et comment on s’en sert. Par exemple, certains parlent encore d’orgasmes clitoridiens et vaginaux. Or, les orgasmes dits « vaginaux » ne sont que le résultat d’une stimulation du clitoris interne.

Entre un désintérêt lattant et une recherche scientifique qui balbutie, le clitoris est resté longtemps dans l’ombre, à tel point qu’aujourd’hui encore, un quart des adolescentes ignorent qu’elles en sont dotées.

Histoire, anatomie, fonctions, place dans les sociétés… Le Labo des savoirs se pose sur » le trône des plaisirs et des voluptés « .

En cours de lecture

La couleur : naturelle ou culturelle ?

“La couleur n’est pas tant un phénomène naturel qu’une construction culturelle complexe, rebelle à toute généralisation, sinon à toute analyse” a écrit en 2006 Michel Pastoureau, historien et spécialiste de la symbolique de la couleur. Car la couleur, on la connaît saturée, dense ou terne. Elle peut être chaude, froide, flashie ou sombre. Mais finalement, tout ça n’est qu’une question de perception. La couleur se reflète sur la matière, via des ondes, jusqu’à nos yeux. Autant de variables qui la rendent subjective, personnelle, unique. Et je ne parle là que…